Comment valoriser ses centres d’intérêt et loisirs dans un CV ?

Vous souhaitez rédiger un CV ou l’actualiser ? Si certaines sections comme votre expérience professionnelle et votre formation sont incontournables, d’autres sont facultatives mais ne doivent pas pour autant être délaissées. C’est le cas, par exemple, de la partie consacrée à vos loisirs. Faut-il présenter vos centres d’intérêt sur votre CV ? Si oui, comment ? Nous vous expliquons tout !

Qu’est-ce qu’un centre d'intérêt ?

Un centre d’intérêt est ce qui intéresse ou même passionne une personne au-delà de son activité professionnelle, à tel point qu’elle y consacre une partie de son temps libre.

Pour déterminer vos centres d’intérêt, posez-vous la question de ce que vous aimez réellement faire sans pour autant tomber dans la banalité. En effet, les recruteurs ont l’habitude et sont quelquefois las de retrouver les mêmes centres d’intérêt sur différents CV comme le célèbre triptyque : musique, voyage, lecture. En revanche, si vous êtes réellement féru de ces activités, détaillez davantage votre intérêt.

Dans tous les cas, restez honnête et ne mentionnez que les loisirs que vous avez réellement.

Lorsqu'on rédige son CV, on a tendance à se concentrer principalement sur l'expérience professionnelle et les compétences techniques directement liées au poste visé. Si ces éléments sont évidemment cruciaux, la rubrique consacrée aux centres d'intérêt et loisirs ne doit pas être négligée pour autant.

Bien valorisée, elle peut réellement booster votre candidature et vous permettre de vous démarquer. Dans le monde du travail actuel où les "soft skills" comme la créativité, l'esprit d'équipe ou la gestion du stress sont très prisées, vos passions et activités extraprofessionnelles sont un véritable atout. Elles reflètent des traits de personnalité, des qualités comportementales et des compétences transversales particulièrement appréciées des recruteurs.

Créer un CV professionnel

Pourquoi mentionner ses loisirs et centres d'intérêt sur son CV ?

Montrer sa personnalité au-delà des compétences techniques

Au-delà de votre parcours et de vos compétences professionnelles, un CV permet aussi aux recruteurs d'avoir un aperçu de votre personnalité. La rubrique loisirs et centres d'intérêt leur donne des indices précieux sur qui vous êtes réellement en dehors du cadre professionnel. Vos passions, que ce soit le sport, les activités créatives ou culturelles, en disent long sur vos centres d'intérêt, votre curiosité intellectuelle et votre capacité à vous investir sur le long terme.

Valoriser des qualités et compétences transversales

Chaque loisir ou activité extraprofessionnelle, aussi différent(e) soit-il/elle du poste visé, permet de développer des compétences transférables et valorisables au travail. La pratique d'un sport d'équipe par exemple démontre votre esprit collectif, votre capacité à être un meneur comme un bon exécutant. Une activité artistique révèle votre créativité et votre sensibilité. Le bénévolat témoigne de vos qualités humaines et relationnelles. Autant de "soft skills" très prisées.

Se démarquer des autres candidats

Dans un processus de recrutement, la rubrique loisirs et centres d'intérêt est une véritable opportunité pour vous démarquer des autres candidats au profil similaire. C'est un moyen de sublimer votre personnalité au-delà de votre simple expérience. Bien choisies et mises en valeur, vos passions prouveront que vous êtes une personne investie, épanouie et équilibrée en dehors du travail. Un véritable plus pour vous vendre comme le candidat idéal !

Les erreurs à éviter avec la section loisirs

La liste à la Prévert sans lien avec le poste

L'erreur à éviter est de transformer cette rubrique en une litanie interminable et décousue de tous vos loisirs, même les plus anodins. Cela la rendrait illisible et dénuée de sens aux yeux du recruteur. Pire, cela pourrait laisser penser que vous avez voulu grossir le trait ou faire du remplissage. L'objectif est au contraire d'être pertinent en sélectionnant uniquement les centres d'intérêt les plus parlants et en lien avec le poste visé.

Le manque de détails et d'explication

Citer brièvement "Randonnée, Photographie, Théâtre" sans plus de précisions serait une erreur. Cela ne permettra pas au recruteur de bien saisir votre implication réelle et les bénéfices qu'il peut en tirer pour le poste. À l'inverse, en détaillant vos réalisations, accomplissements et niveau d'engagement dans ces activités, vous leur donnerez du relief et de la crédibilité.

Les loisirs trop généralistes et impersonnels

"J'aime le cinéma, la lecture et les balades en nature" : ces loisirs sont certes anodins mais aussi beaucoup trop répandus pour vous démarquer ou en tirer des enseignements utiles. Essayez plutôt de mettre en avant des centres d'intérêt originaux qui reflètent votre personnalité unique et valorisent vos qualités humaines.

Créer un CV professionnel

5 astuces pour valoriser vos centres d'intérêt

Être sélectif et ne garder que les plus pertinents

Commencez par lister l'ensemble de vos loisirs et passions, même les plus anodins. Puis analysez pour chacun d'eux les compétences, qualités et traits de personnalité qu'ils mettent en lumière. Enfin, appliquez une sélection drastique en ne gardant que les 3 ou 4 centres d'intérêt les plus en phase avec le poste visé.

Par exemple, la pratique d'un sport d'équipe comme le football, le rugby ou le basket valorise vos qualités relationnelles, votre sens de l'esprit d'équipe et votre capacité de travail collectif. Autant de "soft skills" indispensables dans de nombreux domaines professionnels. Une activité artistique comme la peinture, la musique ou l'écriture démontre votre créativité et votre sensibilité, deux atouts très recherchés pour des postes dans la communication, le marketing, le design ou le digital.

Ne cédez pas à la tentation d'une litanie de loisirs disparates. Soyez percutant et valorisant, citez uniquement ce qui fait sens et vous démarque des autres candidats.

Détailler vos réalisations et accomplissements

Ne vous contentez pas de citer brièvement vos loisirs. Détaillez au contraire très précisément vos réalisations concrètes, accomplissements, distinctions, niveaux atteints ou encore responsabilités exercées.

Par exemple, au lieu d'indiquer simplement "Photographie" dans la rubrique, précisez : "Photographe amateur, finaliste du concours photo de la ville en 2021 pour mon travail sur le thème de l'architecture urbaine". Ou encore "Pratique assidue du tir à l'arc depuis 5 ans au sein du club régional, actuellement en préparation pour les championnats départementaux".

Ces détails précis et chiffrés mettent en lumière votre implication, votre persévérance et vos accomplissements dans vos activités extraprofessionnelles. Des qualités essentielles très appréciées des recruteurs.

Mettre en avant les compétences transférables

Chaque centre d'intérêt développe des compétences valorisables dans le monde du travail. N'hésitez pas à les identifier clairement dans votre CV. La pratique d'un instrument de musique nécessite par exemple rigueur, persévérance, créativité et capacité à jouer en orchestre (travail d'équipe).

Le bénévolat associatif illustre votre engagement citoyen, vos qualités humaines et relationnelles. Les activités de plein air et de randonnée valorisent votre endurance, votre capacité d'organisation et votre goût de l'effort.

N'hésitez pas à expliciter ces compétences en quelques mots percutants : "Rédacteur de la gazette associative, je fais preuve d'excellence rédactionnelle et de créativité éditoriale", "Engagement bénévole depuis 3 ans au Resto du Cœur, avec un sens aigu du service et de l'empathie".

Faire le lien avec les exigences du poste

Même si le rapport entre certains de vos loisirs et le poste visé n'est pas évident au premier abord, efforcez-vous de faire des ponts. Chaque métier et entreprise recherche en effet un profil spécifique avec ses propres attentes.

Pour un emploi dans les métiers de la vente, de la négociation ou du commerce, mettez en avant vos activités qui demandent de l'entregent, des talents de communicant et de relationnel (théâtre, improvisation, scouts, bénévolat associatif). Pour un poste créatif en agence de pub ou de design, insistez sur vos passions artistiques, manuelles ou culturelles qui prouvent votre fibre créative.

Pour un poste très technique dans l'informatique, les mathématiques ou l'ingénierie, des loisirs plutôt intellectuels comme la pratique des échecs, la programmation en amateur ou la participation à des clubs de réflexion seront un vrai plus.

Adopter un style percutant et mémorable

La rubrique loisirs est l'occasion de vous démarquer avec un style résolument plus léger et percutant que le reste de votre CV.

Fuyez les accumulations fastidieuses de verbes et de mots creux comme "J'aime", "Je pratique", "Je m'intéresse à". Préférez des phrases courtes, actives et visuelles : "Randonneuse aguerrie, j'ai vaincu en 2022 la mythique Trace des Forts au cœur des Vosges", "Virtuose de la guitare électrique depuis 10 ans, je me produis régulièrement sur scène".

Vous pouvez aussi opter pour des formulations percutantes faisant ressortir vos traits de caractère : "Mordu d'escalade, je repousse sans cesse mes limites avec persévérance et dépassement de soi", "Créatrice passionnée de pièces de théâtre, mon imaginaire et ma fibre artistique n'ont aucune limite".

Créer un CV professionnel

Exemples de centres d'intérêt à valoriser par métier

Vous trouverez ci-dessous des exemples d’emplois ainsi que des loisirs et centres d’intérêts pertinents pour chaque poste.

1. Loisirs et centres d’intérêts pour un CV d’architecte:

  • Esquisse et dessin
  • Voyager et explorer
  • Modélisation graphique

Pour plus d'informations, consultez notre article sur comment rédiger un CV d'architecte.

2. Loisirs et centres d’intérêts pour un CV évènementiel :

  • Organisation d'événements de collecte de fonds
  • Bénévolat pour des événements communautaires
  • Élaboration de lettres d'invitation

3. Loisirs et centres d’intérêts pour un CV informatique :

  • Codage et programmation (par exemple, création d'applications ou de sites Web)
  • Jouer à des jeux stratégiques (par exemple les échecs)
  • Robotique

4. Loisirs et centres d’intérêts pour un CV en construction ou en ingénierie :

  • Projets d'impression 3D
  • Travail du bois
  • Projets de restauration de bâtiments historiques.

5. Loisirs et centres d’intérêts pour un CV en restauration :

  • Test ou création de recettes
  • Techniques de cocktails
  • Assister à des ateliers de refroidissement.

Consultez nos articles sur la rédaction d’un CV de barman et/ou de serveur(se) pour en découvrir davantage.

6. Loisirs et centres d’intérêts pour un CV en finance :

  • Rejoindre des clubs d'investissement
  • Jeux de simulation
  • Lire des actualités financières ou des rapports de marché

FAQ

Quels sont les avantages d’ajouter des loisirs et centres d’intérêts à un CV ?

L’inclusion des loisirs et centres d’intérêts peut renforcer le CV d’une personne ayant peu ou pas d’expérience professionnelle. Premièrement, il présente des compétences qui vont au-delà de l’expérience professionnelle et de la formation. De plus, l'ajout de passions et loisirs permet d'établir un lien plus personnel avec l'employeur.

Avantages supplémentaires de l'ajout des loisirs et centres d’intérêts :

  • Affiche votre désir d’acquérir de nouvelles compétences.
  • Démontre votre capacité d’adaptation tout en vous efforçant d’obtenir les meilleurs résultats.
  • Montre vos compétences en résolution de problèmes, analytiques ou créatives.
  • Prouve que vous êtes prêt à vous engager envers vos objectifs ou à faire preuve de rigueur.
  • Vous permet de vous démarquer des autres en rendant votre CV plus personnel.

Quelles sont les erreurs courantes à éviter lors de l’ajout de passe-temps et d’intérêts à un CV ?

Inclure des loisirs et centres d’intérêts sur un CV peut avoir un effet inverse sur votre candidature. Voici les cas de figure où vous devriez éviter de mentionner certains loisirs ou centres d’intérêts :

  • Ils n’ont aucun rapport avec le poste pour lequel vous postulez.
  • Ils pourraient occuper inutilement un espace précieux sur votre CV qui aurait pu être utilisé pour des informations pertinentes telles que la formation et l'expérience professionnelle.
  • Ils peuvent sembler peu professionnels aux yeux des recruteurs
  • Ils peuvent vous desservir car un employeur pourrait ne pas aimer vos loisirs et centres d’intérêts.

Les recruteurs lisent-ils la section sur les loisirs et centres d'intérêts ?

En règle générale, les recruteurs ou les responsables du recrutement prêteront attention à vos loisirs et centres d’intérêts s'ils semblent correspondre au poste pour lequel vous postulez et, surtout, si vous avez inclus toutes les autres sections indispensables dans votre CV.

Peut-on mettre des jeux sur un CV pour les loisirs ?

Vous pouvez mettre des jeux sur un CV pour vos loisirs s'ils sont pertinents pour l'emploi pour lequel vous postulez. Si les jeux sont directement liés à l'emploi pour lequel vous postulez ou démontrent des compétences spécifiques comme la stratégie ou le travail d'équipe, il est acceptable de les mentionner. Cependant, il est crucial de faire preuve de prudence et de prendre en compte la perception de l'employeur, car certains peuvent ne pas considérer le jeu comme un passe-temps souhaitable ou pertinent.

Puis-je inscrire la salle de sport comme loisir sur mon CV ?

Oui, vous pouvez considérer la salle de sport comme loisir sur un CV. Nous vous recommandons de l’inclure sur un CV uniquement si vous êtes passionné et engagé. Lors de l'entretien d'embauche, vous pouvez développer et mentionner le fait d'aller à la salle de sport cinq jours par semaine, démontrant ainsi votre cohérence et votre dévouement à vos objectifs. Au lieu de dire « aller à la salle de sport », mettez en avant des réalisations spécifiques telles que la victoire à une compétition ou une préparation physique spécifique pour une compétition.

Voyager est-il un centre d'intérêt pertinent pour mon CV ?

Voyager peut être un centre d’intérêt précieux à inclure sur votre CV, surtout s'il correspond à votre emploi ou secteur d'activité cible, comme un agent de voyage. Il peut démontrer une richesse culturelle, une adaptabilité et une ouverture d’esprit. De plus, voyager peut mettre en valeur des compétences telles que la planification, la budgétisation et la résolution de problèmes, ainsi que la capacité de communiquer efficacement dans divers environnements et dans différentes langues.

Articles connexes

Plus de 112.872 utilisateurs ont déjà rédigé un CV

Avec l'outil de rédaction CVmaker, vous serez en mesure de pouvoir rédiger, aisément et de manière rapide, un CV pertinent, professionnel et convaincant,en 15 minutes seulement.

Créer un CV

Et offrez-vous 65% de chance supplémentaire pour décrocher un emploi