Quelles compétences mettre sur votre cv?

L’objectif d’un cv est de présenter clairement vos compétences. A la lecture du cv, le recruteur cherchera donc à détecter celles qui sont intéressantes de son point de vue. Ce peut être des aptitudes qui correspondent à celles mentionnées dans l’offre d'emploi ou d'autres qui sont implicites. Cet article présente les différents types de compétences et montre comment les présenter sur un curriculum vitae professionnel.

Les compétences recherchées par un employeur

Une étude réalisée par Pôle emploi en juin 2019 a montré que 60 % des employeurs estiment que le savoir-être est plus important que le savoir-faire. En d’autres termes, les compétences comportementales sont plus importantes que les compétences techniques. Parmi ces aptitudes comportementales, il y en a trois qui sont particulièrement plébiscitées par les employeurs : la capacité à s’organiser et à prioriser les tâches, la capacité d’adaptation et l’autonomie. D’une manière générale, les qualités suivantes sont appréciées par les employeurs : le sens des responsabilités, la fiabilité, l’aptitude à travailler en équipe, la connaissance et le respect des règles, la capacité à actualiser ses connaissances, le sens de la relation client, la capacité d’initiative, la créativité, la capacité à travailler sous pression et à gérer le stress, la prise d’initiatives, l’esprit d'analyse…

Vous avez sans doute beaucoup d’aptitudes comportementales. Il vous faudra donc les trier et ne citer que celles qui paraissent les plus pertinentes suivant votre secteur d’activité. En effet, leur importance dépend du secteur dans lequel vous évoluez. Par exemple, dans l’industrie, le sens des responsabilités, la fiabilité, la connaissance et le respect des règles sont très recherchés. Pour ce qui est du bâtiment ou des services à la personne (infirmière, aide soignante, etc.), la qualité la plus recherchée sera l’autonomie. Enfin, si vous travaillez en tant que vendeur, la relation client est le critère sur lequel vous serez principalement jugé.

Les différents types d’aptitudes

Si la partie sur les compétences est la plus regardée par les employeurs, c’est aussi la plus crainte par les candidats. En effet, naturellement, vous avez tendance à penser que vous n’avez pas beaucoup d’aptitudes. Ce sentiment est particulièrement présent chez les jeunes diplômés ou les travailleurs avec peu d’expérience.

Rassurez-vous, après la lecture de ce paragraphe, vous vous trouverez beaucoup plus compétent que vous ne le pensiez ! En effet, vous allez découvrir que certaines aptitudes que vous trouviez banales valent pourtant la peine d’être mises en avant.

En plus des aptitudes techniques, il en existe bien d’autres telles que les compétences :

  • relationnelles :
    • Travailler en équipe,
    • Fédérer,
    • Créer des partenariats,
    • Influencer,
    • Faire passer un message,
    • Leadership,
    • Développer et à animer un réseau,
  • en communication :
    • Expression écrite et orale,
    • Internet : blog, réseaux sociaux, newsletter,
    • Vidéo,
  • organisationnelles :
    • Gestion de projet : constitution d’équipes, suivi de l’avancement,
    • Gestion du temps, respect des délais, priorisation,
    • Organisation de rencontres : séminaires, formations, points presse, forums, foires commerciales, salons, etc.
    • Organisation d’espace : restructuration de bureaux, déménagement,
  • comportementales et sociales :
    • Courtoisie, savoir-vivre,
    • Empathie, sens de l’écoute,
    • Capacité à gérer les conflits,
    • Patience, maîtrise de soi,
    • Positivité, humeur constante,
    • Intérêt pour autrui,
    • Charisme,
  • commerciales :
    • Gestion d’un appel d’offres : comprendre le processus, rédiger les spécifications, définir la recevabilité des offres, respecter les règles inhérentes à la mise en concurrence, gérer les négociations techniques et commerciales, établir le contrat, comprendre les mécanismes du contrat (réserves, garantie, réclamations, etc.),
    • Participation à un appel d’offres : soumettre une proposition, participer aux négociations techniques et commerciales,
    • Etudes de marchés, études prospectives, veille,
  • managériales :
    • Recrutement, formation,
    • Gestion d’une équipe,
    • Détermination des avancements individuels,
    • Gestion d’un budget,
  • informatiques :
    • Logiciels maîtrisés,
    • Langages informatiques maîtrisés,
    • Big data,
    • Création d’applications,
  • personnelles :
    • Sens de l’initiative, force de proposition,
    • Résolution de problèmes,
    • Capacité d’adaptation,
    • Gestion du stress,
    • Autonomie,
    • Gestion du changement,
    • Flexibilité,
    • Capacité d’innovation,
  • transversales :
    • Missions de contrôle, audits,
    • Gestion d’un groupe de travail,
  • administratives :
    • Maîtrise de Word, Excel, Power Point,
    • Gestion de boites mails et de calendriers,
    • Réception, accueil de visiteurs,
  • linguistiques :
    • Langues connues, parlées et/ou maitrisées,
  • internet :
    • Maîtrise professionnelle des réseaux sociaux : LinkedIn, YouTube, Facebook, Instagram, Twitter, etc.
    • Création de sites internet (Wordpress, Joomla, etc.),
    • Web marketing : connaissance en référencement, SEO (Search Engine Optimization), SEA (Search Engine Advertizing), génération de leads,
  • de gestion de projet :
    • Connaissance de la structure d’un projet,
    • Gestion du planning, maîtrise de logiciels planning (Primavera, Microsoft Project, etc.),
    • Management des parties prenantes,
    • Création et suivi des indices de pilotage du projet,
    • Reporting, rédaction de comptes rendus, réunions d’avancement…

cv exemple peu expérience professionnelle

Source: Pole-emploi.org

Comment mettre en avant ses aptitudes ?

Citer une compétence n’est généralement pas suffisant. Il est nécessaire de décrire le niveau que vous possédez. Par exemple, il n’est pas très intéressant de dire que vous parlez l’anglais si vous ne quantifiez pas votre maîtrise. Les niveaux linguistiques sont relativement faciles à évaluer. En effet, vous pouvez utiliser le score que vous avez obtenu à un examen (tel que le TOEIC ou le TOEFL pour l’anglais). Vous pouvez également vous servir des barèmes européens (A1, A2, B1, B2, C1, C2).

Lorsqu’il n’est pas possible de quantifier votre niveau au travers d’un examen, vous pouvez donner des exemples. Bien sûr, il faut que la situation relatée soit pertinente. Par exemple, si vous souhaitez mettre en avant votre capacité à gérer des projets, vous pouvez parler d’une de vos expériences passées en précisant la taille du projet (budget, équipe), sa durée et son objectif. Si vous êtes capitaine dans une équipe de football amateur, il est pertinent de s’en servir pour illustrer votre leadership. Si vous postulez à une offre d’emploi pour être infirmière ou aide soignante, il est très intéressant de citer votre expérience dans le monde associatif. Cela mettra en avant votre empathie et votre abnégation.

En précisant votre niveau de compétence, l’objectif est d’éliminer toute part de subjectivité qui vous serait néfaste. En effet, l’employeur est habitué à lire une longue liste de compétences sur les cv. Par expérience, il sait qu’un candidat qui est vague sur ses capacités est un candidat qui n’est pas sûr de lui.

Il faut également faire attention à ne pas survendre une aptitude. Par exemple, il serait déplacé de vous qualifier d’ « expert en réseaux sociaux » en mettant en avant que vous « postez » régulièrement des photos sur Instagram. De même, vous ne pouvez pas parler de compétences managériales si votre seule expérience a été d’être maître de stage ! A l’inverse, vous possédez sûrement des aptitudes auxquelles vous ne pensez pas. Par exemple, imaginons que vous avez créé un site internet. Si cela ne vous paraît pas pertinent, sachez que c’est pourtant une vraie compétence que peu de gens possèdent. Cela peut beaucoup impressionner votre futur employeur. De même, si vous avez des notions dans une langue rare, il vous sera très profitable d’en parler.

La présentation de ses aptitudes est donc un exercice délicat qui réclame du temps. Mais cela en vaut la peine puisque c’est un moyen de vous démarquer de vos concurrents.

Présenter vos compétences sur votre cv

Du point de vue de la forme, vous pouvez mentionner vos aptitudes sur votre cv sous forme d’une liste à puces. C’est la présentation la plus factuelle. Mais vous pouvez également imaginer une présentation graphique pour attirer davantage l’œil de votre employeur. Ainsi, certains trouvent intéressant de présenter les aptitudes dans un encadré de couleur. Pour l’évaluation de vos aptitudes, vous pouvez, par exemple, utiliser une notation sous forme d’étoiles (d’une à cinq étoiles) puis ajouter à côté toutes informations utiles (examen, expérience, etc.).

Puisque le cv comporte d’autres parties et qu’il doit tenir sur une seule page, cela signifie que vous n’aurez pas la place de citer toutes vos aptitudes. Vous devrez donc sélectionner uniquement les compétences qui sont pertinentes pour l’emploi envisagé. Vous devrez également faire preuve d’esprit de synthèse dans la manière de les présenter. Mais il n’est pas interdit de glisser certaines de vos aptitudes dans d’autres parties de votre cv, bien au contraire ! Ainsi, dans la partie « expériences professionnelles », vous pouvez insérer les aptitudes que vous avez développées dans chaque expérience. Toutefois, attention dans ce cas à ce que votre cv ne se transforme pas en une simple liste de compétences ! Cela le rendrait pénible à lire et vous perdriez en crédibilité.

Pour éviter cet écueil, pensez plutôt à écrire subtilement votre expérience de manière à faire comprendre les aptitudes que vous avez développées sans pour autant les citer. Par exemple, supposons que dans la partie « expériences professionnelles », vous parlez d’un rôle précédent qui comprenait une part importante de rédaction de comptes rendus. Dans ce cas, vous n’aurez pas besoin de mentionner toutes vos aptitudes administratives sur votre cv. De manière implicite, votre employeur comprendra que vous maîtrisez Word et/ou Excel, et il se fera même une idée sur votre niveau. Vous pouvez faire exactement la même chose avec la partie « loisirs ». Imaginons que vous répondez à une offre d’emploi pour être vendeur. Il sera très bénéfique de mettre en avant une expérience dans le milieu associatif, surtout si vous avez participé à une collecte de fonds. A elle seule, cette expérience permet de montrer que vous avez des aptitudes pertinentes pour le poste, comme l’esprit d’initiative, le sens du dialogue, la force de persuasion, le sens des responsabilités, etc.

Pour être sûr de bien présenter vos aptitudes, le mieux est encore de passer par un site spécialisé dans la création de cv comme CVmaker.

Articles connexes

Plus de 112.872 utilisateurs ont déjà rédigé un CV

Avec l'outil de rédaction CVmaker, vous serez en mesure de pouvoir rédiger, aisément et de manière rapide, un CV pertinent, professionnel et convaincant,en 15 minutes seulement.

Créer un CV

Et offrez-vous 65% de chance supplémentaire pour décrocher un emploi