Comment faire un cv d'étudiant ? Nos conseils pour un cv parfait!

Comment rédiger un CV d'étudiant ? 

Un curriculum vitae permet à votre employeur de comprendre si vous avez un profil qui correspond à ses attentes. En particulier, il sera donc attentif à la partie correspondant à votre expérience professionnelle. Mais voilà, comment faire un CV dans le cas où vous êtes sans expérience professionnelle ? C’est le cas par exemple lorsque vous êtes étudiant et que vous devez écrire un CV pour postuler à un job été ou à un job étudiant.

Si vous êtes dans cette situation, sachez qu’il existe quelques règles de base quant à la façon de rédiger un CV d’étudiant. Cet article les présente et vous aide à construire votre CV de manière à ce qu’il sorte du lot.

Créer un CV professionnel

La forme d’un curriculum vitae étudiant

Du point de vue de la forme, un CV d’étudiant suivra les mêmes principes qu’un CV de travailleur professionnel. Un CV modèle est facile à lire et se doit d’être concis et attractif.

Limité à une page, votre CV doit regrouper les informations en différentes parties. Au minimum, il devra contenir une partie dédiée à votre identité, à votre formation scolaire, à votre expérience professionnelle et à vos hobbies. Pour rendre la présentation plus aérée, pensez bien à espacer ces différentes parties. Lorsque cela est approprié, privilégiez les listes à puces et les sauts de paragraphe. Enfin, veillez à utiliser un type et une taille de police standards.

Pour rendre votre CV plus attractif, vous pouvez utiliser de la couleur. Attention toutefois aux excès ! Il est généralement conseillé de ne pas utiliser plus de trois couleurs. Vous pouvez également rajouter du graphisme à votre mise en page. Il peut s’agir d’un graphisme simple comme encadrer certains paragraphes ou encore évaluer ses compétences sous forme d’étoiles. Si vous avez des compétences en graphisme ou que vous connaissez quelqu’un qui en a, n’hésitez pas à imaginer des choses plus poussées. Certains logiciels de création de CV possèdent beaucoup de fonctionnalités que vous n’avez pas avec Word par exemple.

Bien entendu, la forme d’un CV n’est pas aussi importante que son contenu. Toutefois, dans votre situation d’étudiant, la forme de votre CV en dira beaucoup. En effet, si votre futur employeur ne s’attend pas à recruter un professionnel du domaine, il voudra en revanche savoir si vous êtes professionnel dans votre manière de travailler. Or, un CV bien présenté renverra une image professionnelle qui lui donnera confiance quant à votre maturité. Alors, ne rechignez pas à passer du temps pour travailler la forme de votre CV. En regardant sur internet, vous trouverez des modèles de CV dont vous pouvez vous inspirer. Si vous ne voulez pas vous tromper, le moyen le plus sûr est d’utiliser les services proposés par certaines sites internet spécialisés, tels que CVmaker, pour construire votre curriculum vitae.

Créer un CV professionnel

Le contenu d’un CV étudiant

Le contenu est ce qui vous demandera le plus de temps. Lorsque l’on travaille, la difficulté est de faire rentrer toutes les informations utiles sur une seule page. Il en est autrement lorsque vous étudiez puisque vous êtes sans expérience professionnelle réelle. De plus, votre scolarité est toujours en cours. Vous aurez donc l’impression, au début, que vous n’arriverez pas à noircir une page entière ! Rassurez-vous, ce sentiment est commun à tous les étudiants ! Pour autant, ce n’est pas insurmontable.

Décrivez votre formation scolaire

Après avoir fourni vos renseignements personnels (téléphone, email, adresse, etc.), vous devrez présenter votre formation scolaire. Il est important que vous mentionniez tous les diplômes que vous avez obtenus. En plus du nom du diplôme, fournissez toutes les informations qui peuvent être utiles. Est-ce que l’établissement dans lequel vous avez obtenu le diplôme est connu ? Est-ce qu’il bénéficie d’une bonne réputation au niveau régional voire national ? Si oui, il est judicieux de le mentionner. Avez-vous obtenu une mention ou une distinction particulière en plus de votre diplôme ? N'oubliez surtout pas de l'écrire !

Enfin, il est important que vous expliquiez en quoi consiste la spécialité de votre diplôme ou de la formation que vous suivez. Pour cela, vous pouvez ajouter quelques mots d’explications. En effet, de nombreuses spécialisations ont été créées ou ont changé de nom ces dernières années. Ne partez donc pas du principe que votre employeur comprendra votre formation rien qu’à son intitulé. Si vous utilisez des sigles ou des acronymes, veillez à préciser l’appellation complète entre parenthèses. De plus, vous pouvez aussi lister les matières principales qui sont couvertes durant votre cursus. Cela donnera au recruteur une meilleure idée du contenu et de l’étendue de votre formation.

Comment renseigner votre expérience professionnelle ?

Ce sera la partie la plus difficile à rédiger. Pensez à détailler chaque stage que vous avez réalisé. Présentez clairement vos missions et vos activités. Quelle était la durée du stage ? Où était-il situé ? Quelles étaient vos activités principales ? Faisiez-vous partie d’une équipe de travail ? Si oui, quelle était la taille de l’équipe ? Vous êtes-vous déplacé durant le stage ? Avez-vous rédigé un rapport de stage et/ou soutenu un oral ?

Vous pouvez également mentionner les projets (ou travaux de groupe) que vous avez faits dans le cadre de vos études. En détaillant votre rôle, le thème du projet et son degré de réussite, vous montrerez votre capacité à travailler en équipe, ainsi que vos aptitudes en management.

Enfin, sachez que vous pouvez également enrichir cette partie du CV en vous servant de vos activités extrascolaires. Faites-vous partie d’une association ? Il serait très intéressant de présenter votre rôle au sein de celle-ci et de parler des compétences (humaines et techniques) que vous avez acquises. Avez-vous passé une qualification comme le BAFA ou le brevet de secourisme par exemple ?

Une fois que vous considérez tous ces aspects, vous verrez que vous n’aurez pas de difficultés à écrire un paragraphe intéressant sur votre expérience professionnelle. L’idée clé est d’associer une (ou des) qualité(s) ou compétence(s) à chaque expérience que vous mentionnez. Pour cela, n’hésitez pas à mettre les mots-clés en gras. Ainsi, vous aiderez votre futur employeur à comprendre en quoi cette expérience est pertinente.

cv exemple peu expérience professionnelle

Téléchargez - Exemple de CV avec peu d’expérience professionnelle

Créer un CV professionnel

Détaillez vos loisirs et vos passions

En tant que jeune étudiant, vous avez sans doute divers passe-temps. Ne négligez pas cet aspect important, il est intéressant de présenter ces loisirs dans votre CV. Pour que cette partie apporte une plus-value à votre employeur, pensez à expliquer en quoi cette activité est importante. Si vous pratiquez un sport collectif par exemple, il peut être utile de le mentionner. Cela informera votre employeur potentiel sur votre capacité « à jouer en équipe ». Si maintenant vous êtes plus adepte de sports individuels, rien ne vous empêche de le dire également. Par exemple, si vous jouez au tennis, l'employeur voudra sûrement connaître votre classement et les tournois auxquels vous avez participé. Cela peut renseigner sur votre tempérament et votre degré d’implication dans vos activités.

Aimez-vous les voyages ? Pensez à citer les pays dans lesquels vous êtes déjà allé. Décrivez quels types de voyage vous avez fait : sac à dos, hôtel, complexe all inclusive, etc. Vous ne prendrez jamais de risques à parler de voyages dans un CV. Au mieux, cela vous donnera une image de personne ouverte d’esprit, curieuse, aventurière et autonome. Au pire, cela pourra toujours être un sujet de discussion avec votre employeur durant l’entretien !

Couture, babysitting, cinéma, lecture, jeux de société, réseaux sociaux… prenez le temps d’analyser chacun de vos hobbies. Questionnez-vous sur les qualités et les aptitudes que vous développez grâce à ces activités. Si vous n’arrivez pas à faire de corrélation, cela signifie certainement qu’il n’est pas utile de mentionner cette activité dans votre CV. Une présentation réfléchie de vos loisirs renverra indéniablement l’image d’une personne mature.

De bonnes pratiques à connaître

Apprendre à faire un curriculum vitae d’étudiant est une excellente formation pour l’avenir. Tout au long de votre vie professionnelle, vous allez être en compétition avec d’autres candidats. Votre CV doit donc vous permettre de vous démarquer. Pour cela, il est bon de connaître quelques tuyaux !

Personnalisez votre CV

Contrairement à une idée reçue encore courante dans le monde professionnel, un CV est propre à chaque offre à laquelle vous postulez. Ainsi, pour chaque offre de stage ou pour chaque job étudiant, vous aurez à personnaliser votre CV. Sans travestir la réalité ni mentir, vous devrez choisir les expériences professionnelles et les loisirs les plus adaptés à l’offre. Par exemple, si vous postulez pour un job été de serveur, il sera pertinent que vous mentionniez une expérience passée dans la restauration. A l’inverse, il ne sera peut-être pas utile d’en parler si vous postulez à un stage en industrie. Ou encore, si vous postulez pour un poste en interaction avec le public, comme animateur de centre aéré par exemple, vous voudrez sans doute éviter de ne mentionner que des loisirs solitaires (lecture, course à pied, …). En mentionnant des activités de groupes (sports collectif par exemple), vous montrerez vos qualités sociales.

Créer un CV professionnel

Indiquez vos niveaux en langues

Certaines compétences n’ont pas besoin de diplômes pour être acquise. C’est le cas des langues étrangères par exemple. Si vous maîtrisez bien une langue, il est important de le mentionner clairement dans le CV. Même si cette compétence n’est pas demandée par votre employeur, elle est suffisamment rare chez les jeunes pour être mentionnée. Un moyen de donner du crédit à votre compétence est de préciser (si possible) une qualification que vous avez dans cette langue. Pour l’anglais par exemple, il est pertinent de donner le score que vous avez obtenu au TOEIC ou au TOEFL.

Donnez des références

Lorsque c’est possible, il est toujours utile de fournir les coordonnées de personnes qui peuvent témoigner pour vous. C’est une excellente habitude à prendre car elle rend votre CV plus professionnel. De plus, ce détail est très souvent oublié par les étudiants. Vous aurez donc l’occasion de vous démarquer. Par exemple, il est très avantageux de fournir les coordonnées (téléphone et adresse email) de votre dernier maître de stage. Certes, il y a fort à parier que le recruteur ne le contacte pas. Mais cela montre que vous êtes confiant d'avoir laissé une impression positive à l’issue de ce stage.

Articles connexes

Plus de 112.872 utilisateurs ont déjà rédigé un CV

Avec l'outil de rédaction CVmaker, vous serez en mesure de pouvoir rédiger, aisément et de manière rapide, un CV pertinent, professionnel et convaincant,en 15 minutes seulement.

Créer un CV

Et offrez-vous 65% de chance supplémentaire pour décrocher un emploi